SOLDES d'été PROFITEZ DE 15% SUR TOUTE LA BOUTIQUE

0

Votre panier est vide

Rhum vs Whisky : Pourquoi le Rhum n'a-t'il pas la même renommée que le Whisky ?

février 27, 2022 4 minutes de lecture.

Tous deux passent par un processus de fermentation, de distillation et de vieillissement. Cependant, le rhum subit une double distillation, tandis qu'un whisky est vieilli en fûts de bois pour augmenter sa saveur caractéristique.

Malgré le fait que le whisky possède un certain cachet que le rhum n'a pas, il est intéressant de noter que cela n'a pas toujours été ainsi, et qu'autrefois le rhum était bien plus répandu et apprécié des connaisseurs.

Pourquoi le Rhum était autrefois plus populaire que le Whisky ?

Tous deux passent par un processus de fermentation, de distillation et de vieillissement. Cependant, le rhum subit une double distillation, tandis qu'un whisky est vieilli en fûts de bois pour augmenter sa saveur caractéristique.

S'il est vrai que le whisky a eu plus de temps pour développer un public, le fait est que jusqu'au 18ème siècle, un whisky était alors principalement un produit d'agriculteurs (aujourd'hui, il s'agit de produits industriels, ou artisanaux, mais produits en Distilleries, par des distillateurs donc et non des agriculteurs).

whisky cigar pierre a whisky carafe à whisky

En fait, aux États-Unis, les boissons les plus populaires autour de la guerre révolutionnaire étaient le cidre, la bière et le rhum, tandis que les bourbons et whiskies était à la traîne en termes de popularité. On discerne trois raisons importantes expliquant cela :

  •  Les céréales utilisées typiquement pour un whisky (orge, seigle) avaient plus de valeur pour leurs récoltes alors que la colonie (et plus tard le pays) essayait de développer une base agraire pour l'économie. Ces céréales, qui auraient été utilisées comme base pour le whisky au Royaume-Uni, avaient plus de valeur pour les Américains en tant que marchandises à vendre pour en faire farine, pain et autre aliments de première nécessité.
  •  Autour de la guerre révolutionnaire, les États-Unis n'étaient pas très enthousiastes à l'idée d'importer des produits du Royaume-Uni, ils se sont donc tournés vers d'autres pays pour leurs spiritueux. Les exportations de sucre et de rhum des Caraïbes comblaient bien ce vide.
  •  Le cidre et la bière étaient (et sont toujours) beaucoup plus faciles à fabriquer que le whisky. D'une part, ni l'un ni l'autre n'exigeait de distillation, ce qui n'était pas compliqué, mais nécessitait tout de même un léger investissement financier.

En effet le rhum est une boisson du nouveau monde. Il n'est pas aussi vieux que le whisky et s'est développé en tant que sous-produit de la raffinerie de sucre : un moyen d'utiliser la mélasse, qui était une substance inutile à l'époque coloniale.

Le whisky est devenu un produit de base pour le commerce et un moyen de "payer" les esclaves et les marins, c'était une boisson de bas étage pour les roturiers et les pauvres. Les riches de l'époque buvaient du brandy européen. Ils utilisaient par aileurs des services très raffinés, dont l'histoire est en elle même intéressante : si vous souhaitez en apprendre plus, n'hésitez pas à consulter notre article dédié à l'histoire des Verres à Whisky, Brandy et autres Spiritueux

rhum cocktails citron rhum ambré vieux

Quand et Comment le Whisky est-il devenu plus populaire ?

Tout d'abord, les Etats-Unis ont fini par devenir des alliés (ou du moins des partenaires commerciaux) du Royaume-Uni, à peu près au moment où l'industrialisation du whisky a pris son essor en Écosse.

Deuxièmement, les colons des États-Unis ont fini par s'installer, Ils ont découvert que le maïs poussait beaucoup mieux aux Etats-Unis que l'orge ou le seigle, et le bourbon a été "inventé" à la fin du XVIIIe siècle, avant de devenir un produit à part entière dans les années 1800.

Troisièmement, et c'est le plus important, les gens ont commencé à comprendre que la grande majorité des producteurs de rhum des Caraïbes de l'époque (1700) utilisaient des esclaves, et dans les années 1800, les gens ont commencé à riposter en fabriquant ou achetant leur propre whisky afin d'économiser et de s'assurer que les plantations utilisant des esclaves ne bénéficieraient pas de leurs choix.

C'est à cette époque que le whisky est passé du statut de produit agricole à celui de produit commercialisé comme une marchandise. C'est à cette époque que l'on voit apparaître des éléments tels que le vieillissement en fûts, les mélanges ou Blends, les single malts, comme indicateurs d'un whisky de qualité. Il faudra deux à trois générations pour que le rhum rattrape son retard (avec une pause notable pour la prohibition dans le premier tiers des années 1900).

Beaucoup de sociétés et plantations sucrières ont dû répondre à la question de l'esclavage dans les années 1800, au moment même où l'industrialisation du whisky prenait son essor. Ces différences de priorités ont permis à l'industrie du whisky d'augmenter ses ventes plus que l'industrie du rhum et donc d'acquérir un plus grande renommée internationale.

Rhum, Whisky et spiritueux au 20ème Siècle.

whisky orange carafe rhum

Le rhum est également très variable en fonction de l'endroit où il est produit et du produit sucré, et il n'est pas vieilli comme le whisky, pas aussi longtemps et pas de la même manière.

Le rhum produit en masse a connu un grand succès dans les années 60, en même temps que la vodka, et les produits disponibles dans le commerce étaient plutôt de mauvaise qualité, de pâles versions du produit authentique, conçues pour le palais américain. Les boissons consommées étaient surtout des mix et cocktails. C'est ainsi que nous avons eu Bacardi et ses cousins, qui n'ont qu'un goût sucré.

Ce n'est qu'à partir des années 80 que le marché des spiritueux artisanaux a commencé à se développer, et que l'on a commencé à s'intéresser aux spiritueux qui ne sont pas destinés à être mélangés en cocktails. Les whiskeys artisanaux sont plus en vogue,  moins les whiskys de blé canadiens insipides, plus d'intérêt pour les ryes à l'ancienne, les bourbons "true cask" et les whiskeys "pot still", et même certains single malts élaborés dans la tradition écossaise.

Il existe par ailleurs sur le marché des rhums savoureux, excellents pour la consommation directe et pure, mais pour ces rhum vieuxcomme pour les très bon whiskies, il faut être prêt à payer un peu plus cher.

Whisky vs. Rhum : l'expérience.

Le whisky est moins calorique que le rhum. Le rhum est généralement mélangé à d'autres boissons, comme le soda ou le ginger ale, tandis que le whisky est souvent dégusté seul. Les deux boissons sont disponibles dans une large gamme de saveurs, il vaut donc la peine de prendre une gorgée pour trouver celle qui correspond à vos préférences.



Vous pourriez être intéressé par

tas de briques de tourbe dans une tourbière
Qu'est-ce qu'un whisky tourbé ? Un bref historique

juin 23, 2022 4 minutes de lecture.

 Le whisky tourbé a un goût fumé grâce aux composés libérés par les feux de tourbe utilisés pour sécher l'orge maltée. La durée et l'intensité de l'exposition à la fumée de tourbe déterminent la force de cet arôme, tout comme les caractéristiques de la tourbe elle-même. Mais comment ce style de whisky est-il apparu et pourquoi est-il devenu si populaire ?

Voir l'article
Cognac : Le guide complet, de sa fabrication à sa dégustation
Cognac : Le guide complet, de sa fabrication à sa dégustation

mars 23, 2022 5 minutes de lecture.

Le cognac est une eau-de-vie préparée en distillant du vin et en le faisant vieillir dans des fûts de bois pendant de nombreuses années.Cristal Sky vous emmène dans le monde du Cognac : tous les raisins sont cultivés dans la région, et certains des cépages sont également utilisés dans la production de vin de Bordeaux en quantités limitées ce qui en font parfois le prix.
Voir l'article
Pourquoi utiliser une carafe à Whisky et en quoi cela importe ?
Pourquoi utiliser une carafe à Whisky et en quoi cela importe ?

octobre 23, 2021 8 minutes de lecture.

Peu d'objets en verre sont aussi immédiatement reconnaissables que l'emblématique carafe à whisky. Qu'il s'agisse de Jack Torrance se versant un verre dans Shining ou de James Bond buvant une tasse dans Casino Royale, ce récipient polyvalent est devenu un élément incontournable du grand écran.
Voir l'article

Boutique Cristal Sky