Comment choisir un bon whisky ?

décembre 04, 2023 3 minutes de lecture.

Qu’il soit écossais, irlandais, français ou encore japonais, le whisky est l’un des spiritueux les plus appréciés au monde. Chaque variété de whisky se démarque des autres produits présents sur le marché par son arôme et son goût. Quels sont donc les critères à prendre en compte pour choisir le bon whisky ? Retrouvez ici une sélection de 4 règles d’or à suivre pour dénicher un spiritueux qualitatif.

Se baser sur le type du whisky

Sur le marché, il existe différents types de whiskies qui diffèrent les uns des autres par des propriétés spécifiques. Si vous recherchez un whisky qualitatif et rare, le single cask est le produit qu’il vous faut. Il provient d’une seule distillerie et est issu d’un unique fût. Avec son goût marqué et raffiné, il est le whisky phare des collectionneurs. Le single malt, quant à lui, est un whisky prisé pour sa noblesse et pour son goût unique. Pour un achat en ligne de whisky, le single malt est le mieux indiqué, car c’est un produit à forte disponibilité.

En outre, vous pouvez opter pour un blended scotch whisky issu du mélange de différents whiskies, de grains et d’orges. Son tarif est accessible, et il diffuse un doux arôme qui ravira plus d’un. Quant au blended malt, il est élaboré par l’assemblage des singles malts. Il est doté d’une saveur raffinée et peut être utilisé en guise de cocktail. Par ailleurs, le bourbon est un whisky américain ayant un goût sucré, et il est fabriqué avec des orges, du blé, etc.

Tenir compte du contexte d’utilisation

 

Le whisky à choisir dépendra du contexte d’utilisation et des goûts de chacun. En effet, pour un apéritif, plus le liquide sera léger en alcool et en goût, mieux ce sera. Pour éviter que la puissance du liquide ne domine sur le repas qui suivra, privilégiez les liquides frais et pas trop lourds. Par exemple, vous pouvez opter pour un blend ou un single malt pour une expérience savoureuse.

En outre, en digestif, vous pouvez vous autoriser un spiritueux plus complexe, riche et chaleureux. Un single cask, ou un whisky avec des arômes plus prononcés par exemple, serait parfait après le repas. Par ailleurs, pour une session de dégustation, tenez compte du titrage, de la richesse et de la fraîcheur du whisky. Entamez votre initiation par des liquides ronds et suaves et montez en gamme avec les plus puissants.

Prêter attention à l’âge du whisky

L’âge est un critère important à prendre en compte lorsque vous souhaitez acheter un whisky. En effet, contrairement aux autres types de spiritueux, c’est le vieillissement qui permet au whisky de prendre ce nom. Cette étape doit durer 3 ans au minimum et elle impactera la qualité du liquide. Elle peut s’étendre à 10, 15, et même 20 ans pour des variétés spécifiques.

Toutefois, retenez qu’un vieux whisky n’est pas nécessairement un bon whisky. En effet, l’âge affiché sur la bouteille ne correspond pas à l’âge du liquide. Il représente plutôt l’âge du plus jeune fût utilisé dans sa composition. C’est ici que toute la palette aromatique du spiritueux sera créée. Ainsi, un whisky considéré comme vieux est plus riche en arôme et en goût qu’un whisky plus jeune.

Au-delà de 12 ans, les whiskies s’adressent donc aux fins connaisseurs. Quant aux whiskies plus jeunes, ils dévoilent des arômes discrets. Ils sont plutôt très intéressants, car ils mettent plus en avant le style primaire de la distillerie dans laquelle ils ont été élaborés. Tout est donc une question de goût et d’attentes.

Vérifier le degré d’alcool

La teneur en alcool est la quantité d’alcool dans le whisky. Bien qu’il n’y ait pas d’importantes disparités dans le degré de ces spiritueux, ce critère peut indiquer leur qualité. En effet, si la teneur en alcool du whisky est comprise entre 40 et 50 %, alors il y a de fortes probabilités qu’il contienne de l’eau. Cette dernière a probablement été ajoutée lors de la mise en bouteille.

Cette variété est plutôt recommandée pour les phases d’initiation. En outre, lorsque la teneur en alcool est au-delà de 51 %, le whisky est plus riche en goût et en arôme. Cette différence de teneur traduit une absence d’eau dans le processus d’élaboration du whisky. Toutefois, des whiskies plus vieux, donc plus forts en fûts, peuvent avoir un degré d’alcool à 50 %.



Vous pourriez être intéressé par

Combien de temps pour éliminer un verre d'alcool ?
Combien de temps pour éliminer un verre d'alcool ?

juin 04, 2024 2 minutes de lecture.

Voir l'article
La révolution des pailles durables : l'essor des alternatives pour les bars et restaurants
La révolution des pailles durables : l'essor des alternatives pour les bars et restaurants

juillet 05, 2023 3 minutes de lecture.

Voir l'article
Celtic Whisky Distillerie : que faut-il savoir sur cette prestigieuse marque française et ses produits ?
Celtic Whisky Distillerie : que faut-il savoir sur cette prestigieuse marque française et ses produits ?

juin 24, 2023 3 minutes de lecture.

Apprécié mondialement, le whisky reste une boisson alcoolisée qui bat des records concernant le volume de consommation annuelle. Cela dit, la France n’est éventuellement pas en reste avec ses propres distilleries produisant des whiskies de qualité.
Voir l'article

Boutique Cristal Sky