découvrez la Nouvelle collection de Carafes à Whisky Cristal Sky

0

Votre panier est vide

Origines et Invention du mot Cocktail : une vaste Histoire.

juillet 23, 2020 4 minutes de lecture.

D'où vient le mot "cocktail" ?

Non, cela n'a rien à voir avec un coq, mais plutôt avec un cheval. Tapez "origine du mot cocktail" dans votre moteur de recherche et vous verrez peut-être apparaître une définition étonnante.

Mais d'où vient ce mot exotique ? Car on peut encore trouver des explications farfelues : le terme "queue de coq" qui décrivait à l'origine un cheval à queue courte (ou écourtée), est devenu une sorte de mot péjoratif pour les chevaux de course sans pedigree pur-sang, avec une lignée mixte, si vous voulez.

Il se peut donc que le terme en soit venu à s'appliquer à des boissons alcoolisées qui étaient mélangées ( à l'inverse d'un pure-sang) plutôt qu'à des spiritueux purs. Mais ce n'est pas encore tout à fait exact. Continuez à lire pour obtenir des précisions sur les cocktails.

Il est possible que nous ne sachions jamais exactement quand le premier cocktail a été fabriqué ou qui l'a inventé. Et pendant longtemps, l'étymologie du terme utilisé pour le décrire, selon les termes de H. L. Mencken (qui a fait des recherches approfondies sur le sujet, mais qui n'a finalement pas abouti), a été "aussi sombre que l'origine de la chose elle-même".

Le tout premier livre de cocktails, publié en 1862, au cas où vous voudriez vous rapprocher de la source : "Jerry Thomas Bartenders Guide : How to Mix Drinks", ou "The Bon Vivant's companion". On y trouve d'ailleurs de fabuleuses histoires sur les cocktails et leur création : si vous êtes intéressés, n'oubliez pas de lire notre article sur l'histoire du cocktail !

couverture "the bon vivant's companion"

Les anciennes théories sur l'origine du mot cocktail

Nous savions que le terme cocktail nous vient des amériques, et qu'il est apparu dans des publications au début du XIXe siècle (désigne toujours une boisson alcoolisée). Selon l'Oxford English Dictionary, la première définition du mot est apparue dans l'édition du 13 mai 1806 de Balance and Columbian Repository, un journal fédéraliste de Hudson, New York, où le rédacteur en chef a imprimé une réponse à la question "Qu'est-ce qu'un cocktail ?"

Un cocktail est donc une liqueur à base d'eau de vie stimulante composée de liquides distillés de toutes sortes (whisky, gin, etc), de sucre, eau et amertume, qu'on appelle vulgairement "fronde amère" et qui est censée être une excellente potion électorale, dans la mesure où elle rend le cœur solide et audacieux, tout en embrouillant la tête.

On dit qu'elle est aussi d'une grande utilité pour un candidat démocrate : "parce que, une personne en ayant avalé un verre, est prête à avaler n'importe quoi d'autre".

C'est en grande partie exact, et il est vrai qu'à l'origine, le terme "cocktail" ne désignait qu'un mélange spécifique d'alcool (rhum ou vodka), de sucre, d'eau et d'amertume, et non un large éventail de boissons mélangées comme c'est le cas actuellement.

Soit dit en passant, si ce mélange d'ingrédients vous semble familier, eh bien, c'est aussi la raison pour laquelle nous appelons l'Old Fashioned ainsi, que nous traduisons par le "à l'ancienne". Ce terme désigne le mélange de bourbon et spiritueux amer, mais aussi le verre typique dans lequel il est servi. Retrouvez les design de verres les plus vintages et classiques, dans notre collection de verres à cocktails sensationnelle.

Origine Orléanaise du mot cocktail.

cocktail nouvelle orléans

Au fur et à mesure que nous avancions : "Il y a beaucoup de spéculations sur l'étymologie réelle du mot cocktail, mais aucune des théories n'a été vérifiée.

De toutes celles sur lesquelles Mencken a fait des recherches, c'est celle-là qui lui semblait la plus probable : Pendant la période coloniale, les tenanciers de tavernes et autres distilleriesconservaient leurs esprits dans des fûts.

Lorsque les fûts étaient presque vides, la lie, ou les résidus, étaient mélangés dans un fût et vendus à un prix réduit à partir du robinet, que l'on appelait le coq. Les clients qui voulaient cet alcool moins cher venaient demander des "résidus de coq".

Une autre histoire populaire nous vient de la Nouvelle-Orléans, où un apothicaire du nom de Peychaud (célèbre pour ses amers) servait une boisson à base d'arômes et eaux-de-vie mélangée dans un coquetier français. Cette boisson a fini par être baptisée coquetier, terme français désignant un coquetier. Les invités de Peychaud ont raccourci le nom en "cocktay", et il est devenu "cocktail".

amer de l'abbé peychaud

Ces deux noms semblent tout à fait légitimes, n'est-ce pas ? Nous aurions même pu envisager d'autres théories populaires comme celles concernant la mythique jeune fille aztèque Xochitl, ou celle qui mentionne Betsy Flanagan, l'entreprenante (et fictive) tenancière de taverne qui garnissait ses boissons de plumes.

Mais en 2015, l'expert en alcool David Wondrich a fait éclater la vérité, après des recherches approfondies.

L'origine réelle probable du mot "cocktail".

Il s'avère que l'explication aseptisée du dictionnaire sur l'étymologie du cocktail n'est pas loin de la vérité, mais David Wondrich distille l'histoire de cette manière : Au XVIIIe siècle, des marchands de chevaux sans scrupules mettaient du gingembre et/ou du poivre là où les chevaux n'en voulaient sûrement pas, afin de leur donner un air un peu plus fringant.

cocktail gingembre

Le gingembre et le poivre étaient alors des ingrédients courants utilisés pour agrémenter les boissons alcoolisées (et par extension, les imbiber).

La théorie veut que le terme "queue de coq" ait été appliqué à ces libations revigorantes après la pratique consistant à surprendre désagréablement les pauvres chevaux avec des suppositoires épicés.

À un moment donné, le vieux gingembre ou poivre des "cocktails" buvables a été largement remplacé par des amers.

Wondrich attribue à un certain Dr Richard Stoughton la pratique d'ajouter ces exhausteurs de goût aromatiques et complexes à de l'alcool sucré, qui vendait ses propres mélanges astringents de racines distillées, d'écorces d'agrumes et d'écorce comme tonique (et remède à la gueule de bois !) dans sa boutique d'apothicaire à Londres, et à cette époque, le nom commun était inséparable de la boisson elle-même.

david wondrich livre

Plus tard encore, le terme "cocktail" a fini par englober toutes les nombreuses variantes de boissons alcoolisées à la fois secouées et remuées que nous apprécions aujourd'hui. A l'origine du mot lui-même s'est effacée dans une obscurité (jusqu'à ce que l'intrépide Wondrich le déterre pour notre bénéfice collectif).

Vous savez ce que vous avez à faire lors de votre prochain cocktail : Demandez à tout le monde s'il connaît l'histoire de l'origine du mot et, si ce n'est pas le cas, régalez-les avec l'ensemble de l'histoire (mais essayez de ne pas la donner à vos convives, l'impression d'être un cul de cheval pour avoir été en retard sur leur temps). Cul sec !



Vous pourriez être intéressé par

Cognac : Le guide complet, de sa fabrication à sa dégustation
Cognac : Le guide complet, de sa fabrication à sa dégustation

mars 23, 2022 5 minutes de lecture.

Le cognac est une eau-de-vie préparée en distillant du vin et en le faisant vieillir dans des fûts de bois pendant de nombreuses années.Cristal Sky vous emmène dans le monde du Cognac : tous les raisins sont cultivés dans la région, et certains des cépages sont également utilisés dans la production de vin de Bordeaux en quantités limitées ce qui en font parfois le prix.
Voir l'article
Rhum vs Whisky : Pourquoi le Rhum n'a-t'il pas la même renommée que le Whisky ?
Rhum vs Whisky : Pourquoi le Rhum n'a-t'il pas la même renommée que le Whisky ?

février 27, 2022 4 minutes de lecture.

Pourquoi le Rhum était autrefois plus populaire que le Whisky ? Et comment la tendance s'est inversé au fil des siècles ? Cristal Sky vous explique tout sur les détails de ces spiritueux, qui ont en commun d'être distillés et vieillis pour certains rhums.
Voir l'article
Pourquoi utiliser une carafe à Whisky et en quoi cela importe ?
Pourquoi utiliser une carafe à Whisky et en quoi cela importe ?

octobre 23, 2021 8 minutes de lecture.

Peu d'objets en verre sont aussi immédiatement reconnaissables que l'emblématique carafe à whisky. Qu'il s'agisse de Jack Torrance se versant un verre dans Shining ou de James Bond buvant une tasse dans Casino Royale, ce récipient polyvalent est devenu un élément incontournable du grand écran.
Voir l'article

Boutique Cristal Sky